Les lieux incontournables à visiter à Arles

27/10/2021 - Culture

Cité romaine florissante sur les berges du Rhône, héritière d’une histoire millénaire et symbole du Sud de la France, la ville d’Arles est encore aujourd’hui un haut lieu culturel en Provence. Chaque année, des millions de visiteurs se pressent dans ses rues pour admirer les monuments, les musées et les paysages de cette perle de la Camargue, ce parc naturel unique au monde. Nous vous proposons aujourd'hui un tour d'horizon des incontournables d'Arles : suivez le guide ! Activités, visites, sites exceptionnels : Arles n'a rien à envier à Avignon et son fameux pont, à Marseille et ses calanques ou à Aix et ses hôtels particuliers.

Visiter les arènes d'Arles

Bâties à la fin du Ier siècle par les empereurs romains, les arènes d’Arles sont le monument le plus emblématique de la ville. Long de 136 mètres, cet amphithéâtre reprend en partie l’apparence du Colisée de Rome. Les arènes sont le lieu par excellence des loisirs sous la Rome antique : on y assiste à des courses de chars, à des combats de gladiateurs et à d’autres célébrations régulières.

Utilisées comme amphithéâtre jusqu’au VIème siècle, les arènes d’Arles deviennent ensuite un lieu de défense, puis d’habitation au Moyen-Âge. Réhabilitées au début du XIXème siècle par le baron de Chartrouse, elles redeviennent un espace de divertissement.

Aujourd’hui, les arènes d’Arles accueillent régulièrement des jeux taurins, qui voient s’affronter les meilleurs raseteurs et les impressionnants taureaux de Camargue. Dans cette enceinte magnifiquement conservée résonnent encore les cris du public, près de deux mille ans après sa construction. Un monument à visiter de toute urgence !

Le théâtre antique d’Arles

Édifié à la fin du premier siècle avant Jésus-Christ par l’empereur Auguste, le théâtre antique d’Arles fait partie des plus beaux monuments romains de Provence. Il pouvait accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs et son mur de scène était décoré d’une centaine de colonnes. Son histoire est aussi tumultueuse que celle des arènes : au IVème siècle, ses pierres sont utilisées pour construire la basilique Saint-Étienne, puis les restes du théâtre sont intégrés à la muraille de la ville au Moyen-Âge.

Dégagé au XIXème siècle, le théâtre antique est l’objet de fouilles qui permettent d’en dégager la structure et plusieurs œuvres majeures, dont la célèbre Vénus d’Arles. Aujourd’hui, il accueille des milliers de visiteurs et plusieurs festivals tout au long de l’année, dont les célèbres Rencontres de la Photographie. Un monument incontournable à visiter près du Rhône, lors de votre séjour à Arles.

Les thermes de Constantin, le forum romain et ses cryptoportiques

Les thermes de Constantin sont un ancien monument de bains publics construits au début du IVème siècle sous le règne de l’empereur Constantin. les thermes font partie des monuments antiques les mieux conservés de la ville, témoins du passé glorieux de la cité sous l’empire romain.

Certains vestiges du forum romain d’Arles subsistent encore dans le centre-ville, notamment sur la Place du Forum. Autrefois une immense place de 3000m², il n’en reste que quelques traces : colonnes, frontons, et une petite exèdre conservée au Museon Arlaten.

Mais ce qui rend ce forum si particulier, ce sont ses souterrains. En effet, dans les soubassements du grand forum d’Arles, trois galeries abritent des séries de colonnes appelées “cryptoportiques”. Il est possible de les visiter et d’en apprendre plus sur ce chef d’œuvre d’ingénierie, bâti pour équilibrer le sous-sol du forum d’Arles.

Les Alyscamps, cimetière antique d'Arles

Autre merveille antique de la ville, les Alyscamps sont une nécropole antique, utilisée à l’époque romaine et jusqu’au Moyen-Âge. Le mot “Alyscamps” signifie “Champs-Élysées” en provençal et désigne, dans la mythologie gréco-romaine, le séjour des morts où les vertueux goûtent au repos éternel.

Autour de la vieille église Saint-Honorat, des sarcophages païens et chrétiens s’étalent le long de belles allées ombragées, peintes par l’un des plus célèbres résidents arlésiens, Vincent Van Gogh, dont nous parlerons un peu plus loin dans cet article… Un parc chargé d’histoire et de mémoire, à visiter absolument si vous prolongez votre séjour et désirez vous éloigner un peu du centre d’Arles.

Les visites culturelles du Musée Arles Antique

En 1995, après sept ans de travaux, le Musée Arles Antique ouvre ses portes au public. Le “musée bleu”, comme l’appellent affectueusement les Arlésiens, renferme les merveilles antiques de la cité et de ses environs. Témoin de la richesse d’Arles, il est le résultat de plusieurs siècles de conservation et de collection des antiquités romaines de la ville. Votre visite vous conduira de la Préhistoire à la fin de l’Empire romain d’Occident, avec en point d’orgue la magnifique “Vénus d’Arles” et le plus vieux buste connu de Jules César. Ce musée est une belle conclusion pour une journée de visite consacrée à l’Antiquité arlésienne.

La cathédrale Saint-Trophime et son cloître

Édifiée à partir de 1100 sur l’ancienne basilique Saint-Étienne d’Arles, la cathédrale Saint-Trophime est encore un témoin du passé glorieux de la ville. Considérée comme un chef-d’œuvre de l’art roman du Sud de la France, elle accueille le couronnement de deux empereurs du Saint-Empire aux XIIe et XIVe siècles. On admirera surtout son portail roman, les sculptures qui ornent sa nef et les émouvants sarcophages des premiers chrétiens.

Adossé à la cathédrale, le cloître Saint-Trophime vous accueille pour un moment de calme le long de ses quatre galeries décorées de statues romanes et gothiques. En entrant dans la salle capitulaire du cloître, vous pourrez admirer six exceptionnelles tapisseries du XVIIe siècle.

L’abbaye de Montmajour

Un monument exceptionnel à visiter, à quelques kilomètres du centre-ville d’Arles. Fondée en 949 par Teucinde, proche du roi Hugues d’Arles, elle connaît un long âge d’or jusqu’à 1405, grâce aux dotations successives des familles nobles de la région et au grand “Pardon de Montmajour”, un pèlerinage qui attire plusieurs dizaines de milliers de fidèles chaque année au Moyen-Âge. En partie détruite après la Révolution, elle est classée aux Monuments Historiques en 1840.

Surmontée d’un donjon du XIVe, l’abbaye présente un aspect très original, qui s’explique par une juxtaposition de monuments et d’époques. Des chapelles troglodytes à la muraille défensive, en passant par un monastère d’époque classique et un cloître roman, visiter l’abbaye de Montmajour c’est s’offrir un voyage dans l’Histoire.

La Fondation Vincent Van Gogh

Comment parler d’Arles sans mentionner Vincent Van Gogh ? Le peintre hollandais, arrivé à Arles en 1888, tombe amoureux des paysages de Provence et de la lumière si particulière du soleil du Sud. Fasciné par la campagne arlésienne, il y peindra certains de ses chefs-d’œuvre : « Le Semeur au soleil couchant », « Autoportrait à l’oreille bandée » et sa série des Vergers.

En hommage à cet artiste de génie, et à son amour pour la Provence, la Fondation Vincent Van Gogh a ouvert ses portes en 2010 au bord du Rhône. Dans un hôtel particulier complètement rénové et réadapté, nous vous invitons à visiter ce musée qui rend hommage aux tableaux de Vincent Van Gogh et les confronte à des œuvres plus récentes. Un parcours de visite à pied permet aussi de marcher dans les pas du peintre et de découvrir ce qui l’a inspiré comme l’escalier du Pont de Trinquetaille.

Le Museon Arlaten

Le Museon Arlaten, provençal pour “Musée Arlésien”, est créé par Frédéric Mistral en 1899 à des fins d’étude et de conservation de la culture provençale. Après 11 ans de rénovation, le site a rouvert à la visite en 2021 et propose une exposition permanente rythmée par les évolutions culturelles de la Provence du XIXe à nos jours.

Votre visite vous mènera de costumes traditionnels provençaux en scènes de la vie quotidienne, jusqu’aux tableaux des plus fameux peintres de la région. Un beau moyen de conclure vos visites dans la magnifique ville d’Arles.
Enfin, le grand avantage d’Arles est que la ville est relativement petite et conviendra parfaitement si vous souhaitez aller d’activités en visites à pied. Il est même déconseillé de rentrer dans la ville en voiture.
Quant au parc naturel de la Camargue, la voiture n’est pas indispensable grâce au réseau de transports en commun et vous permettra de magnifiques balades à pied.

Si vous avez une voiture, découvrez aussi les autres villes emblématiques du Sud de la France :

Rocher Mistral au château de La Barben. Château de La Barben intérieur. Le château de La Barben à l'intérieur, accueille aujourd'hui les spectacles et parcours immersifs du Rocher Mistral.

Mais surtout, venez passer une journée au Rocher Mistral au château de La Barben, le parc à thème historique à moins d’une heure au départ d’Arles.

Venez vivre un incroyable voyage immersif avec la terrible révolte des Cascavèu ou les aventures marines de Claude de Forbin, contemplez le génie des moines bâtisseurs de l’abbaye Saint Victor de Marseille ou émerveillez-vous devant la création des jardins à la française de La Barben par André Le Nôtre : autant de spectacles uniques sur notre patrimoine et notre histoire ! Un cadre exceptionnel où vous pourrez passer une journée en famille unique.

Prix, horaires et informations ici !

Il ne vous reste désormais plus qu’à suivre les conseils du guide et à organiser votre voyage, le temps d’une journée ou d’un week-end à Arles et dans le Sud de la France !

Nos autres actualités

10 bonnes raisons de venir <br/>au Rocher Mistral !
08/02/2022 - Ouverture

10 bonnes raisons de venir
au Rocher Mistral !

Lieu unique en Provence, Rocher Mistral vous propose une immersion spectaculaire dans l'histoire de la Provence. Au cœur du château de La Barben, découvrez les aventures héroïques de Claude de Forbin, corsaire de Louis XIV, la révolte incendiaire des Cascavèu ou le génie d'André Le Nôtre à travers des spectacles et parcours immersifs exceptionnels.
Voici 10 bonnes raisons de venir au Rocher Mistral :

La navette de Marseille : recette et tradition de Provence
23/12/2021 - Culture

La navette de Marseille : recette et tradition de Provence

Chaque année à la Chandeleur, ces petits biscuits en forme de barque envahissent les maisons de Marseille et de Provence. Rocher Mistral vous propose aujourd'hui de vous raconter l'histoire des navettes de Marseille, ce célèbre biscuit à la fleur d'oranger.

L’Épiphanie en Provence : le gâteau des Rois
22/12/2021 - Culture

L’Épiphanie en Provence : le gâteau des Rois

Brioche des Rois, couronne des Rois ou galette provençale : autant de noms que l'on entend parfois pour désigner une recette bien connue en Provence, et même dans tout le Sud de la France et jusqu'en Espagne, le gâteau des Rois. Le gâteau des Rois, c'est cette brioche pleines de fruits confits, qu'on cuisine chaque année en Provence le jour de l’Épiphanie. Le blog de Rocher Mistral vous propose donc aujourd'hui de découvrir l'histoire et la recette de cette spécialité au cœur de la tradition provençale.

Tout savoir sur la crèche provençale et les santons
10/12/2021 - Culture

Tout savoir sur la crèche provençale et les santons

En Provence, les traditions calendales, qui précèdent Noël, sont une institution. Du blé de la Sainte Barbe, le 4 décembre, à la Chandeleur en février, Noël est attendu et fêté comme il se doit. Une des pratiques les plus vives en Provence est la tradition des crèches. On en trouve une dans chaque village, dans chaque église, dans chaque maison, mais quelle est l'origine de la crèche ?

Emma, gagnante de The Voice Kids 2018, au Rocher Mistral !
09/12/2021 - Evénement

Emma, gagnante de The Voice Kids 2018, au Rocher Mistral !

Le 18 décembre 2021, au cours d'une soirée exceptionnelle, Rocher Mistral illuminera le plus grand arbre de Noël de France aux côtés d'Emma Cerchi, gagnante de The Voice Kids 2018. La chanteuse, âgée de seulement 13 ans, chantera cinq chansons au cours d'une soirée réalisée au profit de son association "Pour les beaux yeux d'Emma" qui lutte contre la rétinite pigmentaire.

Noël en Provence : la tradition des treize desserts
08/12/2021 - Culture

Noël en Provence : la tradition des treize desserts

Elle est des traditions les plus fameuses en Provence et rassemble chaque année les familles du Sud de la France : les treize desserts de Noël clôturent chaque année le gros souper, ce repas maigre qui précède la messe de Minuit.